Promeneurs de Chien Neuchâtelois

Organisation de promenade entre promeneur de chien, Entraide lors de problème, discutions diverses
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Vaccins

Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrielle
Administratrice
avatar

Féminin Messages : 304
Age : 29
Localisation : Le Locle, Suisse
Chien(s) : Hay-K (Amstaf) et 1 ange : Kyah (Amstaf) partit bien trop tôt <3
Autres animaux : 1 chat et 2 furets

MessageSujet: Vaccins    Mar 20 Juil - 19:53

Plan de vaccination

Un chiot devrait être vacciné à 8 semaines avec un vaccin combiné (maladie du carré, hépatite, leptospirose, toux de chenil et parvovirose), 3-4 semaines plus tard il y a le rappel pour validé la vaccination.

Ensuite à renouveler tout les ans.

Vous pouvez vacciner votre chiot contre la rage dès l'âge de 4 mois, je rappelle que ce vaccin est obligatoire que quand vous partez à l'étranger avec votre chien.

Vacciner le chien au moins 3 jours avant de le mettre en pension contre la toux du chenil.

Les maladies contre lesquelles ont fait vacciner nos chien

Vaccin combiné courant :


  • La maladie de Carré : cette maladie est très contagieuse entre les chiens. Elle frappe surtout les jeunes chiens mais elle peut s’attraper à tout âge. Cette affection est très dangereuse car elle cause le plus souvent la mort de l’animal.
    Les premiers signes de la maladie n’apparaissent qu’environ une semaine après l’infection. C’est pourquoi certains animaux excrètent déjà des agents pathogènes alors qu’ils donnent encore l’impression d’être en bonne santé.

    Signes extérieurs de la maladie
    Le chien malade a tout d’abord une forte fièvre, manque d’appétit, donne des signes d’apathie. La maladie de Carré peut s’exprimer sous trois complexes symptomatiques très différents. Ils peuvent se déclarer individuellement, mais aussi en combinaison:

    • Forme pulmonaire : toux simple, écoulement nasal ou oculaire de clair à purulent, jusqu’à la pneumonie.

    • Forme intestinale : diarrhée et vomissements plus ou moins sévères.

    • Forme nerveuse : p. ex. signes de paralysie, troubles locomoteurs, troubles de l’équilibre, tête penchée, crampes ou modifications du comportement.


  • L’hépatite contagieuse canine : même si cette maladie touche de plus en plus rarement les chiens, elle existe et est mortelle. Elle ressemble à l’hépatite virale qui touche l’homme, avec des problèmes oculaires en plus.

  • La leptospirose : La Leptospirose, appelée aussi maladie de Stuttgart ou encore maladie de Weil, est causée par des bactéries. Elle est également contagieuse pour l’homme. Cette maladie est dangereuse et peut se révéler fatale.

    Les bactéries, dites leptospires, sont principalement transmises par l’urine de rongeurs infectés (rats, souris p.ex.) ou par d’autres chiens. Votre chien peut aussi s’infecter sans contact direct avec ces animaux. Les eaux souillées par de l’urine infectée sont l’une des sources principales de contagion. En effet, l’agent pathogène peut survivre longtemps, dans des gouilles par exemple. Les chiens qui lapent cette eau peuvent s’y contaminer.
    Les chiens infectés peuvent excréter les leptospires par voie urinaire pendant des mois, voire des années, et à intervalles irréguliers.

  • La toux du chenil : La toux du chenil est une maladie fortement contagieuse des voies respiratoires. Elle se propage surtout là où les chiens sont en contact étroit avec des congénères : des pensions pour chiens, des refuges, des terrains d’entraînements, des élevages avec beaucoup de chiots, des expositions, etc.

    En règle générale, chaque chien qui entre en contact avec des congénères pendant ses promenades peut se contaminer. La contamination s’effectue par le biais de gouttelettes microscopiques que le chien excrète en expirant ou en toussant.

  • La parvovirose : cette maladie est très répandue, en particulier chez les chiens vivant en communauté (chenils, élevages, pensions…). L’animal est alors pris de diarrhées contenant du sang. Elle est souvent mortelle, notamment chez les chiots.


Les autres vaccins :

  • La rage : Officiellement, la rage passe pour être éliminée depuis 1999. Il n’y a donc pas de danger pour les animaux de compagnie. Cependant, dans le monde entier, 50'000 personnes infectées et des centaines de milliers d’animaux meurent encore de la rage chaque année. Les chiens qui sont importés de pays où la rage existe encore, peuvent porter le virus en eux et représentent un danger pour les hommes et les animaux en Suisse.

    Seule une vaccination protège de la rage. Elle est obligatoire pour les chiens qui voyagent à l’étranger.

    Le vaccin est valable durant 3ans.

    La maladie peut prendre deux aspects différents :

    • Modification du comportement : les animaux sauvages deviennent dociles ou surmontent leur hydrophobie. D’autres deviennent farouches ou se terrent (rage mue ou silencieuse).

    • Etat d’excitation : agressivité, rage de mordre, fureur (rage furieuse).


  • La piroplasmose : cette affection est transmise par les tiques ; les globules rouges sont détruits par un parasite. Si votre chien contracte la maladie, il n’aura plus d’appétit, sera très fatigué, pris de vomissements et ses urines seront très foncées. Il doit être soigné très rapidement car il peut mourir de jaunisse et d’urémie.
    La vaccination se fait en deux injections, à un mois d’intervalle, dès l’âge de 5 mois. Elle sera inefficace si elle est pratiquée alors que le chien est déjà malade.

  • L’herpèsvirose du chien : appelée aussi «mortalité infectieuse des chiots», est causée par un herpèsvirus. Les nouveaux-nés, les chiots jeunes et faibles peuvent en mourir.
    L’herpèsvirus canin – virus herpès du chien – a été découvert au milieu des années 60, alors que de nombreux chiots nouveaux-nés tombaient gravement malade et mourraient. En effet, le virus est avant tout transmis par les muqueuses du tractus génital, mais une contagion par l’appareil respiratoire supérieur est également possible.

    Le virus est surtout dangereux dans les élevages canins. Si un élevage est touché par l’herpèsvirus, il faut s’attendre à ce que l’infection décime près de 80% des chiots. Ceux qui sont faibles et qui ont moins de trois semaines sont particulièrement exposés.

    Le vecteur principal de l’herpèsvirus est la mère d’ores et déjà infectée. Il est très rare qu’elle tombe malade elle-même. Le déclenchement de la maladie accompagnée de symptômes n’est probable que chez les jeunes chiens ou en cas d’infection primaire. Mais le virus peut provoquer de futurs troubles de fécondité chez les chiennes de tous âges.
    L’infection de la chienne génitrice peut provoquer la stérilité, des malformations, des mises-bas prématurées ou des mort-nés. La génitrice peut contaminer ses petits lors de leur naissance.

  • La borréliose : appelée aussi borréliose de Lyme ou maladie de Lyme, est causée par des bactéries. Elle peut provoquer des lésions aux articulations et aux organes.

    Les mammifères, les oiseaux et aussi les hommes peuvent attraper la borréliose. Le vecteur de la maladie est la tique Ixodes ricinus ou tique des forêts. La borréliose est la maladie la plus souvent transmise par les tiques dans l’hémisphère nord.
    Cette tique vit dans les forêts, les buissons, les parcs, les jardins. Elle grimpe sur le chien, cherche un endroit propice pour se fixer et se nourrir du sang de l’animal. Si cette même tique passe sur un autre chien, elle lui transmettra aussi ses bactéries.

    Les bactéries, dites borrélies, se reproduisent dans les intestins de la tique. Pendant que la tique aspire le sang du chien, les bactéries voyagent, elles, en direction de la morsure. Ce processus prend plus de 12 heures, c’est-à-dire qu’elles ne sont transmises au chien qu’à partir de là. Vous pouvez éviter que votre chien soit infecté si vous repérez et enlevez la tique suffisamment tôt. Plus la tique a eu le temps de sucer, plus le risque de maladie est élevé.

    Les risques d’infestation de votre chien par des tiques porteuses de borrélies sont au plus haut au printemps et en automne, mais attention, des tiques sévissent tout au long de l’année.

  • La babésiose : (appelée aussi piroplasmose ou malaria des chiens) est causée par des parasites unicellulaires nommés babésies. Le parasite se reproduit dans les globules rouges du chien et les détruit. C’est est une maladie grave qui peut avoir des conséquences fatales.

    Le vecteur de la babésiose est une tique, le plus souvent Dermacentor reticulatus. Celle-ci vit dans les forêts, les buissons, les parcs, les jardins ou même dans l’herbe tondue. La tique grimpe sur le chien, cherche un endroit propice pour se fixer, se nourrit de son sang et lui transmet les parasites. Si cette même tique passe sur un autre chien, elle lui transmettra aussi des parasites.

    La babésiose est typique pour les pays méditerranéens tels que la France ou l’Espagne, mais aussi pour l’Europe centrale (Hongrie, certaines régions d’Allemagne). Des régions suisses (la région lémanique, le Tessin) hébergent elles aussi des tiques porteuses de babésies et les chiens peuvent s’y infester. De même, des cas ont déjà été recensés en dehors de ces zones.

    Les risques d’infestation de votre chien par des tiques porteuses de babésiose sont au plus haut au printemps et en automne, mais attention, ces tiques sévissent tout au long de l’année.


[Source]

_________________
Cyrielle
Hay-K (06.10.2012) American Staffordshire Terrier
Le chat : Gizmo (03.05.2010)
Et les 2 furets : Max (01.05.2007) et Kyõto (20.03.2009)

[RIP] - Kyah (01.08.2010-26.06.2012) American Staffordshire Terrier
Revenir en haut Aller en bas
 
Vaccins
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Promeneurs de Chien Neuchâtelois :: Nos chiens au quotidiens :: Santé et soins-
Sauter vers: